Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/01/2014

Mèze: MES VOEUX POUR L'ANNEE 2014

Mes chers amis,

Du fond du coeur, je vous remercie d'accepter mes voeux de santé, de prospérité, et de bonheur dans vos foyers pour cette nouvelle année 2014.

Nouvelle année, nouveaux challenges pour notre pays, et nouvelles perspectives pour notre commune...

Après une année 2013 qui a été malheureusement marquée par une continuité dans les habitudes de nos politiques nationaux et locaux qui ont fini d'écoeurer la grande majorité de la population, j'ai songé aux bonnes choses que pouvait nous apporter cette nouvelle année, telle une fée bienfaitrice..

Mon premier voeu sera celui de voir enfin une nouvelle génération d'élus aux responsabilités.

En effet, si nous continuons dans cette voie, le désamour et la lassitude de la population risquent bien de nous mener vers de graves conséquences pour la démocratie et pour les générations futures..

Comment ne pas comprendre que les électeurs à qui, et la liste qui suit n'est pas exhaustive, on a promis successivement les slogans: "Changer la vie", "la fracture sociale", "la tolérance zéro", "la république irréprochable" et dernièrement le funeste "Moi, président"; comment ne pas comprendre donc, que les électeurs aient une défiance sans précédent envers ceux qui les dirigent.., en dilapidant leur argent?

Et au niveau local, on aurait pu espérer que ce soit mieux... Malheureusement, certains petits roitelets locaux ont été pris la main dans le pot de confiture, après avoir trahis les promesses faites aux électeurs, et traité avec mépris et condescendance les interrogations de la population et des élus d'opposition sur les aspects les plus contestables de leur mode de gestion publique..

Je comprends tout à fait, puisque je fais partie des mécontents des politiques passées de droite et de gauche, que les électeurs ne sachent plus quoi faire pour se faire entendre.

Je demande donc à la fée 2014 d'accélérer le renouvellement de nos élus et surtout faire en sorte qu'il y ait un réel changement de méthodes dans la gestion publique.

Mon deuxième voeu, sera donc une conséquence directe du constat fait ci-dessus...

Au niveau local, on note une certaine ressemblance avec le niveau national... Face à une municipalité à bout de souffle, paniquée et recroquevillée sur elle-même en allant jusqu'à faire la chasse aux agents municipaux qui ne sont pas "en phase" avec la ligne "verts caméléons" (soutiens très actifs de François HOLLANDE en 2012), les Mézois auront à coeur d'assainir le conseil municipal.

Pour gérer une ville de 12000 âmes, il faut avoir des qualités d'honnêteté, de désintéressement, et de respect de ses administrés, mais aussi de disponibilité et de connaissance des dossiers de la ville.

Faire une campagne municipale sur des thèmes nationaux ne me semble pas souhaitable.

Je souhaite donc que la fée 2014, permette l'installation d'un conseil municipal composé de personnes ayant les qualités ci-dessus avec bien sûr des compétences en plus.. Une équipe qui aura à coeur de couper avec ces pratiques clientélistes et claniques qui minent notre démocratie locale et ses finances.

Mon troisième voeu est  donc que la majorité d'entre vous se retrouve dans le programme qui sera proposé... Cette équipe est ouverte, c'est à dire que tous peuvent la rejoindre à tout moment:

Quelles que soient vos idées politiques, quels que soient vos engagements précédents;

Le coeur à Mèze, c'est la liste du rassemblement des Mézois pour leur ville, pas un rassemblement, vert, rose- rouge, pas un rassemblement bleu ou bleu marine, le rassemblement de ceux qui ont le coeur à Mèze, et qui veulent un nouvel élan...

Je suis sûr que la fée 2014 saura rassembler toutes les personnes de bonne volonté afin de permettre un nouvel élan pour notre ville.. Ce rassemblement est souhaitable, et je considère pour certains qu'il en est de leur devoir.

Meilleurs voeux donc pour cette nouvelle année pleine d'espoir pour notre ville.. Meilleurs voeux pour vous et vos familles... Une pensée pour tous ceux qui sont seuls, malades ou loin de ceux qu'ils aiment, ou qui pleurent des être disparus...

Que 2014 soit la vraie année de l'inversion de la courbe de la morosité et de l'intolérance...

La fée 2014 est arrivée ici, à Mèze, et elle commence déjà à agiter sa petite baguette magique...

Votre dévoué, Gilles PHOCAS

voeux 2014 meze,voeux gilles phocas meze,voeux phocas 2014,voeux meze

03/01/2012

MES VOEUX POUR 2012...

Evidemment, les années défilent et la plupart du temps les voeux de l'année précédente restent valables, et donc sont renouvelés....

Je vais donc essayer de ne pas répéter ceux de l'année dernière et faire plus court...

L'an dernier, j'avais formulé des voeux pour plus de tolérance, d'écoute et de respect des uns envers les autres..

Ce souhait est évidemment toujours d'actualité...

La crise économique que nous traversons, la crise de confiance qui est palpable notamment de la part de la population envers nos élus de tous bords, n'incite pas à l'optimisme.

Sans une nouvelle manière de diriger le pays ou nos collectivités locales, cette confiance ne sera pas restaurée et c'est tout un pan de notre organisation humaine qui est mise à mal..

Les peuples ne se relèvent que lorsqu'ils sont unis, que lorsqu'ils ont confiance en leurs responsables... Aujourd'hui on en est loin, et cet élan collectif qui devrait nous animer nous semble inaccessible.

Pour restaurer la confiance, il faudrait plus de transparence sur la gestion de nos villes et de nos collectivités...

Au lieu de cela, on masque par des campagnes de communication indécentes et couteuses, des décisions importantes, mais dont je doute que le citoyen de base les approuverait...

La suspicion s'installe donc, et même les bonnes décisions semblent à l'arrivée suspectes.

Ce constat m'emmène donc à faire un souhait sincère, important pour cette année d'élections pour notre pays qui va devoir continuer à affronter une crise dont la gravité n'est peut-être pas encore totalement mesurée.

Ce souhait, c'est celui d'un véritable changement dans la façon de diriger, dans la façon de faire de la politique...

Arrêter la cuisine nauséabonde, arrêter la mauvaise foi, arrêter la méchanceté gratuite, mais dire la vérité, reconnaitre ses erreurs et reconnaitre aussi ce qui est fait de bien par les autres....

Voilà je crois que cette phrase résume les valeurs auxquelles je fais encore appel: Je le répète: Tolérance, respect, tranparence: Tolérance des idées et des actions des autres, Respect des femmes et des hommes mais aussi des deniers publics, Transparence dans la prise de décision et dans la gestion...

Certains voient la vérité comme un ennemi... Ceux qui dévoilent des faits réels, que d'autres souhaiteraient garder cachés, ne sont pas des ennemis de la démocratie, ils en sont au contraire la respiration, le souffle, le rythme et l'effort qui lui donne son impulsion... seule la vérité permet d'avancer, seule la vérité permet de corriger ses erreurs, seule la vérité permet de perfectionner nos institutions...

Les heures les plus sombres de notre monde ont été celles de l'obscurantisme... des époques où l'on faisait taire les livres, les artistes, les écrivains et les chercheurs... On avait cependant les moyens de les faire parler...

Au-delà de cela, je vous souhaite bien sûr, à toutes et à tous une excellente années 2012, dans vos familles... Que la santé soit bonne pour tous, et que votre quotidien soit meilleur...

Cette paix dans les familles avec une amélioration de l'ordinaire, je vous la souhaite à tous..

Et à mon modeste niveau, je continuerai à agir dans mes divers domaines pour que ces voeux se réalisent...

BONNE ET JOYEUSE ANNEE 2012

Gilles PHOCAS

 

04/01/2011

VOEUX 2011 DE GILLES PHOCAS, Conseiller Municipal de la Ville de Mèze

Chères amies, chers amis,

Le compteur tourne encore, et là c'est sûr, c'est un fait contre lequel on ne peut rien...

Comme chaque année, c'est donc l'occasion pour moi de vous formuler mes voeux pour cette nouvelle année, que je souhaite la meilleure pour chacun d'entre vous.

Encore une fois, on peut dire que l'année passée a eu son lot de catastrophes Internationales, nationales ou locales, avec pour ce qui  nous concerne à Mèze, les incendies du 30 aout 2010 dont on parle encore aujourdhui dans la presse.

Au niveau national: Des réformes difficiles mais indispensables sont passées, et il faudra certainement y revenir dans quelques années, notamment sur les retraites.

Pour 2011, mon inquiétude grandit face à la défiance croissante que la population exprime contre l'Europe et surtout l'Euro. J'avais évoqué, dans des voeux précédent ma désapprobation, face aux trop nombreux politiques (de droite comme de gauche), qui, pour fuir leurs responsabilités d'élus rejetaient souvent la faute sur l'Europe. Cette démagogie a amené bon nombre de nos concitoyens à croire que tous leurs maux venaient de l'Europe.

Aujourd'hui, et malgré le fait que ce que je dis là va à l'encontre de l'opinion générale, je crois qu'il est du devoir d'élu responsable et sincère de défendre l'Europe et surtout rappeler les vertues de l'Euro.

Ainsi, sans l'Euro, il faut être conscient que nous paierions nos carburants aujourd'hui à plus de 2 euros le litre à la pompe... Y êtes vous prêts?

Ainsi, sans l'Euro, et ceci va à l'encontre de tout ce que disent certains élus qui surfent sur les peurs et les réflexes simplistes, nous aurions mécaniquement une balance commerciale encore plus déficitaire et donc à l'appauvrissement de chaque citoyen français. Car si l'euro était un si insurmontable obstacle aux exportations, comment expliquer que l'Allemagne obtienne de si bons résultats avec une balance excédentaire. Nos problèmes d'exportation ne sont pas dus à notre monnaie mais à la structure même de notre tissu économique.

Les tenants de la sortie de l'Euro invoquent leur volontée de pouvoir DEVALUER notre monnaie, toujours dans cette optique de favoriser les exportations: Savez-vous ce que cela signifie pour chacun d'entre-nous? Par exemple, si nous dévaluons notre monnaie de 20%, cela signifie que mécaniquement chacun d'entre nous s'appauvrit, à la seconde même de 20% de tout ce que nous possédons en france, cela signifie que tous les produits que nous importons augmentent de 20%. Cela signifie plus de chomage, plus d'inflation (nous ne sommes pas un pays producteur de matières premières donc même les produits fabriqués en France augmenteraient très fortement). Y êtes vous prêts?

On a vécu dans le passé bon nombre de dévaluations avant la création de l'Euro, et à chaque fois cela s'est très mal fini...

Je considère donc que si l'Europe est notre armure (elle nous a amené la paix, c'est indiscutable), l'euro est notre bouclier. Un bouclier dans un monde où nous dépendons de tous les autres et où les autres dépendent aussi de nous..

Alors bien sûr, ce qu'on peut regretter, c'est que cette monnaie unique ait précédé la création toujours indispensable d'une vraie Europe politique, fiscale et sociale. Je suis persuadé que cela se fera, à petits pas peut-être, mais cela se fera sous peine de dériver vers un certains chaos de nos sociétés.

Mon message, et ma prise de position heurtera peut-être certains qui ne sont pas de mon avis, en gênera peut-être d'autres qui s'attendaient à d'autres voeux, mais si je me permets de vous le soumettre, c'est qu'il me tient à coeur et me parait important. C'est aussi parce que je crois que le rôle d'un élu n'est pas toujours de courir après les idées sur lesquelles tout le monde est d'accord, mais au contraire défendre, s'il en est convaincu, une idée même quand la majorité n'est pas de son avis.

Au niveau local: Je souhaite que notre belle ville de Mèze continue à défendre ses particularités, son patrimoine et ses traditions. Que chacune et chacun, s'y sentent bien et y trouve tout ce que l'on peut espérer d'une commune littorale de plus de 10 000 habitants en terme de commodités, d'infrastructures et de services.

Bien que hors de la majorité municipale, je considère qu'il est de mon devoir, tantôt d'aider les élus qui tiennent le manche, tantôt de leur faire savoir et de faire savoir à la population quand ceux-ci dérapent ou ne prennent pas les bonnes décisions dans l'intérêt de Mèze et des Mézois.

Je souhaite donc pouvoir continuer ce modeste travail, puisque je suis un élu du peuple.

Je remercie tous ceux qui m'ont aidé dans ma tâche en 2010, soit physiquement, soit par leurs messages et informations de leur vie de tous les jours, et j'aurais bien sûr besoin de leur aide en 2011.

Parfois seul contre 28 au conseil municipal, je sais que je ne le suis pas dans la population tant le nombre de témoignages de sympathie et d'encouragements que je reçois de votre part lorsque je me déplace dans la ville est croissant.

C'est pourquoi, en 2011, je continuerai mon travail, en restant comme toujours fidèle à ce que je suis, à l'écoute mais ferme sur mes convictions, disponible pour ce qui me semble juste en laissant le monopole de l'invective, du clanisme ou de la moquerie à deux balles à certains orfèvres en la matière.

Je vous souhaite donc, à toutes et à tous, une excellente année 2011. Que chacun d'entre vous et que chacun de vos proches aient une bonne santé, c'est là l'essentiel.

Pour le superflu, et le reste de vos projets, je vous souhaite qu'ils se réalisent.

Je remercie ceux qui ont lu l'intégralité de ce texte, et j'excuse par avance ceux qui ne l'ont pas fait (je les comprends). 

A votre service

Gilles PHOCAS

06-09-58-90-95

01/01/2009

MEZE: VOEUX POUR 2009 DE GILLES PHOCAS

gilles pas mal.jpgChères amies et chers amis,

Voilà la nouvelle année qui pointe son nez. Un nouvel épisode de notre Histoire va s'écrire.

J'adresse ces voeux à chacun d'entre vous...

La période que nous vivons, aussi difficile soit elle, doit être envisagée comme une période charnière de notre société.

Beaucoup de motifs d'inquiétude, mais énormément de motifs d'exaltation pour une génération d'êtres humains qui a connu de nombreuses évolutions technologiques et qui en connaitra d'ailleurs de plus en plus.

C'est une spirale qui nous entraîne, la question étant: Doit on subir les changements, être spectateurs? Ou au contraire être acteurs et prendre part, tous ensemble à notre niveau aux évolutions qui vont rythmer la planète et l'espèce humaine.

L'épreuve qui apparait individuelle pour chacun d'entre nous est donc en fait une épreuve collective que nous devons réussir ensemble.

Comment réussir collectivement?

Je regardais cet après-midi le concert du nouvel an de l'orchestre Autrichien dirigé par M. Daniel BARENBOIM, Israélo-Argentin au passeport Palestinien (quel symbole!),. Cet homme a réussi à fondre dans la même musique la centaine de musiciens et même le public dans un objectif commun, l'harmonie, la beauté des sons et celle des images.

C'est la réussite collective d'individualités qui donnent le meilleur d'elles-même.

Cette réussite est basée sur trois critères: SOLIDARITE, RESPECT et RESPONSABILITE.

La réussite de notre société pour traverser l'épreuve qui se présente à nous doit inclure ces trois critères.

Solidarité vis à vis de son prochain,
Respect de l'environnement dans lequel on vit,
Responsabilité dans chacun de nos actes que nous nous devons d'assumer,


Solidarité, Respect, et Responsabilité vis à vis des générations PASSEES, PRESENTES et surtout A VENIR.

Bien sûr, cela suppose des efforts (un gros mot!) mais pas tant que cela.

Quelle satisfaction que le regard reconnaissant de quelqu'un que nous aidons. Quelle satisfaction que de vivre sur une planète propre et en bonne santé. Quel plaisir de savoir et d'être capable de reconnaître ce que l'on a fait de mal ou de bien dans sa vie pour ne plus faire au final que des choses positives par corrections successives.

Je crois, et cela n'engage que moi, que les mesures prises par les dirigeants du monde entier sont sans précédent pour nous aider à sortir du mauvais pas dans lequel nos sociétés se sont fourrées. La mode étant à stigmatiser nos dirigeants et à les dévaloriser, c'est plus marrant et plus facile...

Permettez-moi pour ma part de rendre hommage en l'action de la majorité d'entre-eux, qui ont pris ces derniers temps des décisions pragmatiques et communes, au-delà des clivages, au-delà des inimitiés pour sauver notre économie.

Ce qui est possible au niveau International, doit-l'être au niveau local... C'est pourquoi je me permettrais quelques souhaits pour cette année 2009, en ce qui concerne notre ville.

Qu'enfin, le développement économique devienne une priorité. Générateur d'emploi, cela permettrait au plus grand nombre de TRAVAILLER SUR PLACE faisant ainsi l'économie de frais de déplacement, de dépenses énergétiques et de pollution de notre environnement. Générateur aussi de recettes fiscales dont notre ville a bien besoin tant sa situation financière suscite l'inquiétude des différentes institutions de notre région.

Qu'enfin, les promesses électorales et autres programmes municipaux soient réellement appliqués sans avoir besoin de rappels émanant de l'opposition ou des associations, puisque ce sont ces promesses et ce programme qui ont été choisis par les Mézois au mois de Mars 2008,

Qu'enfin, la vie privée, professionnelle et associative des membres de l'opposition élus ou non, soit respectée et qu'il soit mis un terme à la mise en cause personnelle publique ou sous le manteau (par la méthode dite de "la rumeur") digne d'une politique des caniveaux,

et Qu'enfin, étant donné que toutes les sensibilités de la ville (gauche et droite confondues), à part le parti communiste et les verts, se considèrent dans l'opposition, que chacun dépasse ses propres clivages idéologiques, ses propres inimitiés personnelles, afin qu'au moins, les composantes de l'opposition, se parlent, et échangent sur les sujets de la ville. Pour ma part, j'y tiens et je suis toujours disponible pour cela.

Je ne cesserai, au cours de cette année 2009 d'oeuvrer dans ce sens...

Permettez-moi, une nouvelle fois, chers amies et amis, de vous renouveler tous mes voeux de bonheur, pour cette nouvelle année 2009, pour vous et tous ceux qui vous sont chers.

Gilles PHOCAS


PS: Vous êtes tous cordialement invités le 30 janvier 2009 pour la présentation des voeux de l'association Citoyens de Mèze à 18H30 à la salle du campotel du Sesquiers.