Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/05/2017

VILLAGE CLUB THALASSA: COMMUNIQUE DU 28 AVRIL 2017

Communiqué de Gilles PHOCAS suite au mouvement de grève des salariés du Thalassa (communiqué transmis à la presse le 28/04, comme très souvent, seul le Midi Libre l'a censuré)

 

La tournure des évènements, suite à la volonté de vendre le Thalassa et les démarches entreprises par Henry FRICOU sur ce sujet, n’est pas pour nous rassurer.

Contre certains membres de la majorité, contre les salariés, contre certains actionnaires de la SEMABATH, la méthode bulldozer du Maire montre aujourd’hui toutes ses limites.

Avec un dossier bâclé, avec plusieurs manifestations de mépris envers le personnel à qui on a demandé de rester à sa place par courrier, en bafouant les droits de l’opposition, ce dossier (qui devait au départ être clos au 31/12/2016) ne pouvait que s’envenimer et provoquer des réactions non seulement au niveau des salariés et des élus, mais aussi dans la population toute entière, et notamment dans le tissu associatif qui a besoin de cette structure..

Il y a presque un an, j’avais qualifié cette décision en conseil municipal de « la pire de votre mandat »… Je pense qu’aujourd’hui bon nombre de gens, et le maire lui-même commencent à en être convaincus mais pas pour les mêmes raisons.

Pour sortir par le haut, Henry FRICOU devra renoncer à son projet, ou bien consulter la population par référendum local, c’est d’ailleurs ma proposition vu le niveau où on en est arrivé dans ce dossier. 

THALASSA MEZE, mèze thalassa

Les commentaires sont fermés.