Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/02/2015

FEVRIER 2015: KAFKA, TAFTA, COLLUSIONS ET CORRUPTION, et PRECISIONS

KAFKA:

Je suis Français et athée, et je le revendique.

Je suis Français par tous les pores de ma peau... beauf et franchouillard sur les bords pour certains...

Je suis athée, mais je considère que les racines chrétiennes de mon pays sont incontestables, et plus culturelles que cultuelles.

Au nom de ma liberté, au nom de la laïcité, je souhaite pouvoir être un citoyen qui définit ses actions uniquement sur des plans humains, politiques et spirituels.

Je suis confronté, depuis quelques temps, tous les jours en ouvrant la radio, la télé ou internet à deux mots: Juif et Islam..

Jusqu'à l'overdose jusqu'au trop plein, ces deux religions, peut être malgré elles, occupent 90% de mon espace de débat et d'information.... dans une société dite laïque.

Je ne suis pas le seul à n'en plus pouvoir:

Les représentants de l'Etat devraient simplement rappeler les racines chrétiennes de notre pays et donc déclarer fermement et dès maintenant qu'il est hors de question de débaptiser des fêtes ou des vacances...

Les représentants de l'Etat devraient aussi simplement rappeler que toute action religieuse ou pas qui se perpétue en marge des lois de la république doit être fermement sanctionnée.

Enfin les représentants de l'Etat doivent conseiller à ceux qui ne souhaitent pas appliquer ces principes au nom de quoi que ce soit, doivent quitter le territoire Français et migrer vers des terres où ces actes sont tolérés si ça les chante.

D'autres sujets bien plus importants devraient mobiliser nos énergies, et de manière urgente.

TAFTA: Je n'ai pas voté la motion qui déclarait la ville de Mèze "Hors Tafta"... Et ça aussi, je le revendique.

Je n'ai pas voté contre, j'ai simplement refusé de participer au vote.

Même si j'ai été le seul élu à adopter cette posture, je le revendique aussi..

En voici les raisons:

J'ai d'une part pris pour principe de ne plus voter de motions qui ne concernent pas la gestion de notre commune et qui ne sont pas de sa compétence.

Le texte proposé au vote émanait d'un mouvement politique. J'aurais peut-être été plus attentif à un texte rédigé par les élus, avec en moins un anti-libéralisme primaire...

Le TAFTA est en cours de négociation, et pour le moment aucun texte n'est encore déterminé: Je hais les procès d'intention. Je me prononcerai donc sur ce traité, une fois qu'il sera rédigé et quand je saurais ce qu'il y a réellement dedans... Il est à noter que ce texte sera présenté aux députés européens, qui, s'il est vrai que les groupes sont contres, n'auront qu'à voter contre et le problème sera réglé.

On nous parle de "négociation secrète": Comme disait Coluche: "Là, c'est clair, le mec il ne sait rien. C'est même pas sûr etc... " Par conséquent, par définition, on ne sait pas de quoi il en retourne.

Je suis un libéral au sens littéral et au sens économique: La suppression des droits de douanes, un grand marché, la concurrence à condition qu'elle soit transparente et juste (pas comme dans l'UE actuelle) sont des valeurs auxquelles je suis très attaché.

Si le texte du traité lorsqu'il existera constituait une menace pour notre équilibre alimentaire, nos richesses naturelles et la santé de nos concitoyens, vous pouvez être certains que je me prononcerai contre, au moment opportun.

Je considère que ce moment n'est pas venu, même s'il n'aurait pas été idiot de définir des principes qui doivent présider aux négociations actuelles.

COLLUSIONS ET CORRUPTION:

La lutte contre la corruption, les conflits d'intérêt, les collusions en tous genres et les confusions des genres sont, comme vous le savez, l'axe principal de mon combat politique.

Il faut bien expliquer aux citoyens contribuables et administrés que toutes ces exactions se font CONTRE LEURS INTERETS...

On ne le dit pas assez souvent, mais toute "fleur" octroyé à un élu où un dépositaire d'un pouvoir quelconque ne se fait jamais sans contrepartie: Un entrepreneur, un promoteur attend toujours bien sûr quelque chose en retour. Il n'est en effet, pas dans sa nature de s'appauvrir pour le plaisir. Et il faut bien comprendre que la contrepartie est toujours un avantage octroyé dont la source est l'argent public.

On peut donc affirmer que la principale conséquence de ces pratiques impacte les impôts locaux. Une partie étant donc affectée à l'octroi de ces avantages.

Cette gangrène est malheureusement très répandue dans notre région, ces pratiques nombreuses.

Le clientélisme est aussi pour moi une forme de corruption... c'est une forme de corruption d'électeurs... Et là aussi, il est pratiqué à outrance par nos élus.

Il faut donc combattre ce fléau de toutes nos forces.

Le problème, c'est que l'on voit beaucoup de citoyens et de partis s'agiter et dépenser une énergie incroyable pour des motifs assez futiles au final..

Mais contre la corruption, contre les conflits d'intérêts, on ne voit pas grand monde et on se sent bien seul.

Comme s'il y avait en somme une sorte de complicité... à moins que ce ne soit la peur... ou le manque de courage...

PRECISIONS:

Les départementales ont lieu les 22 et 29 mars 2015...

Pour couper court à certaines personnes qui se permettent d'intervenir en mon nom, je souhaitais préciser ma position.

Je soutiens sans réserves et j'apporte mon concours aux candidats Yann LLOPIS et Eliane ROSAY respectivement maire de Montagnac et de Bouzigues dans cette élection... Ces deux maires sont accompagnés par une élue de Poussan, Madame Arlette RAJA, mais aussi par mon ami Michel BOYA qui m'a fait le plaisir de m'accompagner lors de municipales de 2014.

Cette élection est importante pour les convictions que je défends. En effet la gabegie institutionnalisée de la gestion socialiste du conseil général actuel ne peut continuer.

L'occasion est donnée cette fois-ci de porter une autre majorité à ce département...

Plus d'aide aux acteurs locaux, plus de proximité avec les habitants, et moins de dépenses fastueuses, moins de dépenses de communication avec en prime un renouveau du personnel politique départemental.

Cet engagement ne changeant en rien mon positionnement au sein de la CCNBT....