Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/03/2014

MEZE ELECTIONS: MON MESSAGE AU LENDEMAIN DES ELECTIONS MUNICIPALES

Je souhaite dans un premier temps remercier tous nos électeurs pour leur fidélité..

Il n'y a pas eu de démobilisation entre les deux tours, c'est ce que nous pouvions redouter.. Nous avons même gagné une cinquantaine de voix par rapport au 23 mars.

Je ne remercierai jamais assez la fantastique équipe qui m'a entouré durant cette campagne...

Mon premier geste hier soir a été d'envoyer un SMS de félicitations à Henry FRICOU pour sa réélection..

Le deuxième SMS que j'ai envoyé, c'est à destination de M. BOUCHEREAU pour lui souhaiter la bienvenue au conseil municipal..

Cette élection a été difficile pour tout le monde, je le pense, et il faut maintenant regarder devant..

Deux petites remarques cependant:

Il apparait clairement que c'est Monsieur Fricou a bénéficié d'un report de près de 150 voix du FN entre les deux tours.

Monsieur Fricou est donc réélu avec 51.8% des voix ce qui est son plus mauvais score de deuxième tour..

Pour notre part nous sommes très fiers de notre campagne, qui a été faite avec des propositions concrètes, et toujours la volonté d'écouter et de débattre avec tous..

Seul pendant dix ans au conseil municipal, nous disposerons désormais d'un groupe de 5 conseillers pour défendre les intérêts des Mézois au sein de l'assemblée municipale...

Nous serons aussi présents à la CCNBT qui va connaître un nouvel air de démocratie qui manquait à toutes les intercommunalités...

Bref, vous l'avez compris, nous serons à votre service, comme je l'ai été durant toutes ces années..

Certains d'entre vous, je le sais, sont déçus que l'alternance n'ait pas pu se réaliser cette fois-ci..

Il faut l'accepter, c'est la démocratie...

Il est à espérer que la majorité municipale sortante fera preuve de moins de sectarisme envers son opposition que lors du mandat précédent... Notamment au niveau des conditions matérielles d'exercice de la fonction de conseiller municipal...

Je suis persuadé que cela pourrait régler un certain nombre de fâcheries inutiles entre les différents groupes..

Votre bien dévoué,

Gilles PHOCAS

 

19/03/2014

MEZE: D'UNE PRISE DE CONSCIENCE COLLECTIVE ET D'UNE PRISE DE RESPONSABILITE DES CITOYENS DEPENDRA L'AVENIR DE MEZE

affiche de campagne2.pngVoilà, la campagne du premier tour des élections municipales s'achève..

Bien sûr, comme dans toute campagne, il y a de la tension, et bien sûr comme dans toute campagne, certaines divergences de vues sont exacerbées..

Mais, beaucoup de choses ont toutefois été dites à cette occasion..

Le voile a été levé sur certaines dérives que les 37 ans passés par la majorité actuelle aux manettes de la mairie et du territoire ont occasionnées..

Des arrangements entre amis, légaux ou non, mais immoraux à coup sûr lorsque l'on défend des valeurs comme l'égalité entre les citoyens par exemple ont étés mis à jour.

Une situation financière municipale fragile (dette presque doublée en 10 ans de mandat de Monsieur FRICOU, source ministère des finances).

Un sentiment d'être intouchable, donc, qui a conduit jusqu'à recevoir les doléances des nouveaux Mézois avec un mépris indigne d'un élu..

On le voit dans cette campagne, à part les idées piquées dans le programme du voisin, ces élus à bout de souffle n'en ont plus aucune d'originales..

Contrairement à notre programme, la liste du Maire sortant, à part l'accroissement continu de la population boosté par l'abandon des leviers d'urbanisme aux mains de promoteurs montpeliérains, ne propose rien de passionnant.

A la lecture du programme du maire sortant, on reste sur notre faim:

- aucune solution pour proposer des terrains moins chers aux jeunes,

- aucune solution pour attirer des entreprises à Mèze,

- aucune solution pour baisser les impôts locaux,

- aucune solution pour désendetter la commune,

- aucune solution pour reprendre la main sur la politique d'urbanisme laissée actuellement entre les mains de promoteurs montpelliérains,

- aucune solution pour régler les problèmes de racket, de drogue autour du collège et en coeur de ville,

- aucune proposition concrète tendant à développer le commerce local,

- aucune proposition précise sur la politique culturelle de la ville,

- aucune proposition en direction du personnel municipal,

- aucune proposition envers les métiers de l'étang, pas un mot sur le pluvial!,

- rien à destination des habitants de la cité Frédéric Mistral,

Et bien sûr, et on s'en doutait, aucun engagement sur l'éthique en politique et la transparence dans la gestion des affaires municipales..

En face de cela, vous avez reçu, ou vous êtes en train de recevoir notre programme dans vos boîtes à lettres...

Je ne vais pas bouder mon plaisir: C'est une très grande fierté pour moi d'avoir pu élaborer, grâce au travail de mon équipe dans les ateliers, un tel outil qui permette en même temps de répondre aux besoins de la population, de baisser les impôts locaux et de baisser l'endettement de la commune..

En effet, le chiffrage de ce programme, nous permettrait de dégager 6 à 8 millions d'euros sur le mandat pour l'affecter à la baisse de l'endettement..

C'est à dire que le poids de nos actions, ne handicapera pas les marges de manoeuvres de nos successeurs, c'est à dire nos enfants.

J'aurais d'ailleurs l'honneur de présenter ce programme aux Mézoises et aux Mézois, le samedi 22 mars à 18h30 au foyer municipal de Mèze...

Nous vous y attendons nombreux, et comptons sur votre mobilisation, lors du premier tour de scrutin, le dimanche 23 mars 2014.

On le sent, la prise de conscience que l'alternance est nécessaire, est présente dans la population.

Je serais toujours, quoiqu'il arrive, à votre service.

Gilles PHOCAS