Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/04/2013

MEZE: MA REACTION AU VOTE DES TAUX D'IMPOTS LOCAUX 2013

L'opposition municipale n'a pas voté pour ces taux... (3 abstentions Leclere, et 1 contre Phocas).

J'en profite pour rappeler ce que j'ai dit lors des trois derniers conseils: les recettes fiscales de la communes ont augmenté de 100% en 10 ans alors que la population augmentait de 37%... Preuve que le porte monnaie des Mézois a été très affecté par cette frénésie fiscale..

Notamment: Par la hausse des taux votée en 2003-2004, notamment de plus de 20% pour la taxe foncière,

Par l'augmentation des bases, automatique pour partie, mais aussi fruit d'une collaboration entre les services fiscaux et la commune (revalorisation par secteurs en fonction du standing etc.. comme l'a reconnu Henry FRICOU le 24/02), ce qui a fortement impacté les feuilles d'impôts locaux Mézois..

Je rappelle enfin, que la commune de Mèze fait partie des 1% des communes de France ayant le plus fort taux de taxe foncière... Et cela aussi, ce n'est pas anodin.

L'équipe municipale ne peut donc se dédouaner de l'impact de sa politique sur l'imposition des familles Mézoises.

Gilles PHOCAS