Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/03/2013

MEZE: REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES: INTERET DES ENFANTS: MON OEIL!

MEZE : REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES : INTERET DES ENFANTS, MON OEIL !

 

 

Lors du  conseil municipal du 11 février 2013, suite à une de mes sollicitations, Monsieur le Maire nous informait qu’il appliquerait la semaine de 4 jours et demi dès la rentrée 2013 au moment ou de nombreuses mairies socialistes repoussaient cette application pour 2014....

 

A ce moment là, disait-il, le coût et les modalités n’en étaient pas fixées..

 

Lors du conseil du 21 février, la majorité ecolo-socialo-communiste nous informait que le coût de l’opération serait de 50 à 60 000€, mais que les subventions d’incitation octroyées par l’Etat s’élèveraient à 100 000€ !

 

La mise en œuvre de cette réforme permettrait donc à la commune de faire un « bénéfice » de 40 000€… « pour la première année ».

 

Dès lors, passé le moment d’étonnement suscité par cette annonce, on peut s’interroger sur les vraies motivations de cette application précipitée puisque encore une fois, la majorité a été incapable de définir les modalités d’applications de cette réforme sur notre commune (il y aura concertation…).

 

Pour ma part, je ne suis pas convaincu que l’intérêt des enfants ait été la raison prépondérante… En effet, je crois que les aspects politiques (en jouant les apôtres zélés du gouvernement qu’elle soutient) et les aspects financiers (en assurant une manne financière avant les municipales pour un budget tristounet) ont été les raisons majeures de ce choix.

 

D’une manière générale, je ne crois pas non plus que le passage à 4 jours et demi soit une bonne chose pour les rythmes scolaires, et occasionneront au contraire un stress pour les familles par des problèmes accrus d’organisation et de moyens financiers..

 

Mais, on a maintenant l’habitude, les gouvernements se succèdent, décident, et l’application et les conséquences… Ce sont les français qui les assument !

 

Les problèmes de notre éducation sont plutôt, selon moi, à chercher dans les programmes désuets et déconnectés du réel, ainsi que la formation, la considération et la rémunération des enseignants…

 

Le ministre PEILLON semble complètement obnubilé et animé par un dogmatisme aveugle notamment quand il enfonce le clou en préconisant un passage de 9 semaines à 6 pour les vacances d’été..

 

Sait-il que dans nos régions, le vrai enseignement s’arrête déjà tôt en Juin pour des raisons climatiques ? En effet, faire travailler des enfants et des enseignants dans des salles à plus de 30à 35°… C’est cela, « l’intérêt de l’enfant » ? Il compte donc mettre nos enfants dans les classes en juillet ou en aout ! (A moins que les collectivités aient les moyens de financer la clim dans toutes les salles de classe)

 

Mais on est là à l’image de ce gouvernement qui choisis de régler les conséquences et non les problèmes !

 

Trop de prisonniers ? Il faut supprimer la prison..

Trop de fumeurs de joints ? Il faut dépénaliser le cannabis.

Trop de riches en France ? Il faut les chasser ou les dissuader de s’installer ici !

 

Trop d’écoliers en difficulté ? On ne se demande pas COMMENT ils travaillent mais avec quels moyens, mais QUAND ils travaillent…

 

 

Alors : INTERET DES ENFANTS ! MON ŒIL !

 

Cette réforme ne réglera rien …

 

Gilles PHOCAS

06-09-58-90-95

 

Les commentaires sont fermés.