Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/04/2011

MEZE: PETITE LECON DE RECUPERATION POLITIQUE

article l'huitre libérée.JPG

Je me permets de manifester ma déception à la lecture de notre bulletin municipal de ce mois d'avril 2011.

Voilà comment les élus de la ville de Mèze récupèrent politiquement à leur profit les actions et le travail effectué par d'autres.

1ére imposture: Si l'étang est sorti de la crise, c'est avant tout grace à la mobilisation responsable d'une profession menacée de disparaître. En ce sens les actions effectuées les jours précédant la décision de "rouvrir" l'étang ont été efficaces et on peut simplement regretter qu'il ait fallu en arriver là pour que les choses bougent.

2ème imposture: Si le ministre a accepté de revoir la position de ses services c'est avant tout et surtout grâce à l'action de Gilles D'ETTORE et de François COMMEINHES qui ont su le convaincre de prendre la décision tant attendue.

Il ne faut pas minimiser le rôle de Robert LECOU, député et Christophe MORGO, conseiller général qui eux aussi ont été oubliés par l'article.

Il est évident que le fait que les élus du bassin de Thau, de droite et de gauche, soient montés à Paris, UNIS et SOLIDAIRES avec la profession, a été un atout pour faire pencher la balance du bon côté.

C'est en ce sens que cet article est vraiment pitoyable, car il rompt cette belle image d'élus et de professionnels faisant bloc face à une administration très souvent sourde aux évidences.

Même si cela peut paraitre anodin à certains, je suis extrêmement déçu par cette façon de procéder.

Gilles PHOCAS. 2/04/2011

Les commentaires sont fermés.