Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/01/2011

MEZE: COMMUNIQUE TRANSMIS A LA PRESSE CONCERNANT LES VOEUX POLITIQUES DU DIRECTEUR GENERAL DES SERVICES

Suite aux voeux politiques formulés par le DGS lors de la cérémonie des voeux au personnel municipal, et ce pour la deuxième année, je me suis permis de transmettre le communiqué suivant à la presse:

"Comme l'an dernier, lors des voeux au personnel municipal, le directeur général des services de la ville de Mèze, n'a axé la quasi totalité de son intervention que sur une critique de la politique du gouvernement.

 
L'an dernier, j'avais écrit à Monsieur le Maire pour l'alerter sur cette dérive que je trouve tout à fait inacceptable... Celui-ci n'avait pas daigné me répondre.
 
Je considère que le Directeur général des services n'a pas à faire de politique dans l'exercice de ses fonctions de salarié de la commune au service de TOUS les contribuables de celle-ci.
 
Faire de la politique est le role des élus, celui de Monsieur COULET est celui d'organiser les services municipaux et de les diriger dans le but de faire appliquer la politique décidée par les élus.
 
Qu'il ait raison ou non sur le fonds de son intervention n'y change rien (on peut être d'accord avec ses propos), mais ce n'est pas son rôle.
 
Celui-ci a stigmatisé la politique gouvernementale et ses "attaques contre les droits des fonctionnaires"... Il est d'autant moins fondé à tenir ce discours que les litiges salarials de la commune se multiplient et enflent au point que la facture risque de se chiffrer à plusieurs centaines de milliers d'euros à la charge du contribuable Mézois pour justement des manquement à des droits élémentaires de certains fonctionnaires municipaux.
 
De plus, il apparait que la restructuration des services municipaux ne se fait pas sans grincements et couacs dans la ville de Mèze, il me parait donc utile de rappeler à M. COULET, qui bénéficie tout de même d'une villa de fonction et d'un véhicule de fonction à un peu plus de retenue dans ses interventions.
 
M. Coulet n'étant donc pas le mieux placé pour parler de respect du statut des fonctionnaires,
 
Par conséquent, si je peux me permettre un dernier voeux pour les années à venir: je souhaite que notre DGS choisisse entre son poste actuel et celui de porte-parole de l'opposition parlementaire."
 
Gilles PHOCAS
06-09-58-90-95

Commentaires

Vraisemblablement ce monsieur fait la pluie et le beau temps au sein de la mairie et cela avec la mansuétude de ses employeurs. Mais si l'on se souvient des conditions de sa venue, il n'y a rien d'étonnant. C'est tout simplement un homme politique payé par les deniers du contribuable. Toutefois, cet homme n'a de directeur général des services que le nom. Lorsque l'on connaît un peu le personnage, qui, soit dit en passant, s'attribue le nom de "killer", il n'y a rien d'étonnant. Effectivement la restructuration des services ne se fait pas sans grinçement de dents mais est ce si étonnant au vu des méthodes employées ? Forcément le gouvernement est responsable de tous les maux de notre commune. Ce monsieur est tout simplement un spécialiste du passage en force. Il brise, casse et démolit avec la bénédiction de la majorité municipale. Il serait bon d'effectuer un sondage sur l'augmentation des absences pour maladie depuis son arrivée. Il faut dire que c'est un grand communicant ! Concernant les avantages dont bénéficie ce monsieur, c'est tout simplement la gauche caviar: écrivez nous de quoi vous avez besoin nous vous dirons comment vous en passer ! Le plus fautif dans l'histoire est celui qui cautionne et ferme les yeux. "Qui ne dit mot consent."

Écrit par : georges | 28/01/2011

Vous y allez fort Monsieur Phocas, très fort ... trop fort . Relisez un peu vos voeux (pieux) pour l'année 2011 . Si quelque chose est illégal, il ne faut pas faire des déclamations (très limites) sur un blog, il faut déposer plainte . Tout de suite .

Écrit par : NELSON | 05/02/2011

Je vous retourne la proposition, si mes écrits sont outrageants: portez plainte.
Je suis un élu de la ville de Meze et j'ai au minimum le droit de m'exprimer lorsque j'estime que le devoir de réserve d'un agent communal n'est pas respecte.
De plus, sachez que j'ai discute de ce problème avec des élus de la majorité municipale qui ont la même analyse que moi.
Si un secrétaire de mairie veut se lancer dans la politique: il quitte ses fonctions et il se présente aux prochaines élections.

Écrit par : Gilles PHOCAS | 05/02/2011

Les commentaires sont fermés.