Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/03/2009

UMP REGIONALES: POURQUOI, NATURELLEMENT, JE SOUTIENS RAYMOND COUDERC

gilles pas mal.jpgJusqu'ici, j'ai préféré garder une certaine réserve vis à vis des prochaines élections internes à l'UMP afin de désigner le candidat qui sera chargé de défier Georges FRECHE lors des prochaines élections régionales. Cadre du mouvement, je ne voulais pas influer sur les intentions des uns et des autres...

Tout le monde connait ma proximité avec Raymond COUDERC et tout le monde connait aussi ma sympathie pour Christian JEANJEAN, un élu disponible et efficace.

Ce qui me décide à communiquer ma position, c'est que les limites de la correction ont largement été franchies ces derniers temps.

Malgré la charte, malgré le fait que nous faisons partie de la même famille politique, je considère que cette campagne interne est devenue nauséabonde. En effet, il ne se passe pas trois jours sans que je ne recoive un document plus ou moins anonyme dénigrant Raymond COUDERC, mettant en doute ses convictions et son implications dans notre mouvement. Jusqu'à ceux qui émettent un doute sur l'affaire des balles et menaces de mort reçues par courrier.

Comme l'a si bien dit Raymond, je ne pense pas que les auteurs de ces missives retireront les fruits de leur comportement.

La limite du supportable est franchie et je crois être de mon devoir de m'exprimer maintenant sur ce sujet.

Comment Christian peut-il cautionner ces méthodes? Pourquoi ne s'exprime-t-il pas en condamnant celles ci, lui qui a signé la charte de bonne conduite?

Comment Christian peut-il admettre (à la limite tous les soutiens sont bons) et se gargariser du soutien de Jean Pierre GRAND, par ailleurs excellent Maire de Castelnau le Lez, mais député déloyal vis à vis du Président de la République, Nicolas SARKOZY.

Ce même Jean Pierre GRAND qui a soutenu Madame MANDROUX aux précédentes élections municipales à Montpellier, ce même Jean Pierre GRAND qui déclarait à Midi Libre lors de l'élection de Christian JEANJEAN à la présidence de l'UMP départementale, je cite: "Christan JEANJEAN a le profil d'un Président... de comité des fêtes."

On aura une pensée émue pour le président du comité des fêtes de Castelnau le Lez, et on s'interrogera sur le fait que quelqu'un qui n'a pas les qualités d'un président départemental de parti aurait celles d'un président de région.

Tout cela est excessif, et j'aurais volontier soutenu Christian si Raymond n'avait pas été candidat. Sauf que, qui devons nous désigner chef de file?

NOUS DEVONS DESIGNER CELUI QUI A LE PLUS DE CHANCES DE L'EMPORTER.

Et là, je ne crois pas qu'il y ai photographie. Raymond a très souvent emporté des élections jugées "ingagnables" contre des potentats locaux voire des ministres de gauche.

Voilà donc, chers Amis pourquoi, je soutiens un homme qui a toujours été à mes côtés dans mes combats mais qui a toujours su me dire aussi "non", en tant que secrétaire départemental du mouvement lorsqu'il pensait que certaines de mes propositions n'étaient pas d'actualité.

Je souhaite donc que la campagne souterraine menée par "les amis de Christian" cesse, et que le débat soit recentré sur notre stratégie et nos projets pour le Languedoc Roussillon qui a bien besoin d'union et de compétences.

Je m'excuse d'avance auprès de ceux qui auraient souhaité que je fasse preuve d'une certaine réserve sur ce sujet, mais pour ceux qui me connaissent, ils savent que je fonctionne aussi à l'affectif et qu'il m'est difficile de garder quelque chose sur le coeur trop longtemps.

Dernier souhait enfin, c'est qu'au lendemain de ces élections internes, la famille se ressoude autour de celui qui sera désigné, (comme je l'ai toujours fait en interne personnellement), car notre chef de file en aura bien besoin. Les aigreurs d'estomac n'ayant jamais été bonnes conseillères...

Gilles PHOCAS
Conseiller Municipal
Responsable Cantonal UMP
Membre du Comité Départemental







Commentaires

Merci pour cet article c'est très intéressant.

Écrit par : louer mon appartement paris | 06/08/2010

Les commentaires sont fermés.